Figure 10 : Immunoblots montrant la spécificité de réaction des différents anticorps utilisés dans cette étude sur des homogénats de cerveau de rat adulte :

A : Protéines totales d'homogénats de cervelet adulte séparées par des gels d'électrophorèse 10% -polyacrylamide en milieu dénaturant (SDS) marquées par du bleu de Coomassie (ligne 1), par l'anticorps polyclonal anti-caldesmone de plaquette de porc (lignes 2 et 3), par l'anticorps polyclonal anti-calponine basique de gésier de poulet GCp92 (ligne 4), par l'anticorps polyclonal anti-myosine II d'utérus humain (ligne 5), par l'anticorps polyclonal anti-actine d'érythrocyte (ligne 6), par l'anticorps polyclonal anti-MAP2 (ligne 7) et l'anticorps polyclonal anti-alpha-tubuline de cerveau (ligne 8). NB : la ligne 3 représente une purification partielle de la caldesmone à partir du cervelet après l'étape d'ébullition.

B : Protéines totales (60mg) d'homogénat d'hippocampe adulte séparées par des gels d'électrophorèse 10% -polyacrylamide en milieu dénaturant (SDS) marquées par du bleu de Coomassie (ligne 1). 1 mg de calponine basique de gésier de poulet purifiée marquée par du bleu de Coomassie (ligne 2). 2 mg d'actine de cerveau de rat purifiée marquée par l'anticorps monoclonal anti-actine bêta (ligne 3). 2 mg de calponine basique de gésier de poulet purifiée marquée par l'anticorps polyclonal anti-calponine basique GCp92 (ligne 4) et marquée par l'anticorps polyclonal anti-calponine acide RCpF3 (ligne 5). 60 mg d'homogénat d'hippocampe adulte marqués par l'anticorps polyclonal anti-calponine acide RCpF3 (ligne 6) et doublement marqués par l'anti-RCpF3 et l'anti-actine bêta (ligne 7).

NB : Révélation enzymatique des anticorps par la procédure à la peroxydase ou à la phosphatase alcaline.
revenir aux résultats concernant :

1) l'actine beta

2) la L-caldesmone

3) la calponine acide