Figure 13 : Clichés de microscopie électronique montrant la localisation de la calponine acide au niveau ultrastructural dans la région CA3 de l'hippocampe : Révélation de l'immunoréactivité par la procédure à la DAB-peroxydase. La figure (a) nous montre que l'immunoréactivité de la calponine acide est présente dans les dendrites des cellules pyramidales (d), mais elle est absente des éléments présynaptiques, tels que les axones (Ax) et les terminaisons axonales facilement reconnaissables par leur enrichissement en vésicules synaptiques (v) ; la petite flèche montre d'ailleurs une vésicule d'exocytose fusionnant avec la membrane plasmique présynaptique ; S = synapse (ou fente synaptique) . De nombreuses excroissances dendritiques sont également fortement immunoréactives (b et c). La figure (b) montre un bouton moussu (bm) contactant une épine géante (eg) de CA3 ; La figure (c) représente une épine dendritique reconnaissable par les saccules de l'appareil épineux. On constate que l'anticorps anti-calponine marquent l'ensemble de l'épine (tête et tige) donnant un aspect de tâches ponctuelles espacées régulièrement.. L'appareil épineux (flèche) et la densité postsynaptique sont très fortement marqués.Un fin marquage est également présent dans les régions sous membranaires. Dans certains cas, la membrane externe des mitochondries est également bien marquée. De nombreuses cellules gliales sont également bien marquées. La figure (d) nous montre deux astrocytes protoplasmiques où l'un est très bien marqué et l'autre pas du tout. m = mitochondrie ; Sp = épine dendritique (spine) ; v = vésicules ; Nu = noyau ; Ax = axone. Amplification : x 21000 en (a) ; x 15500 en (b) ; x 30000 en (c) ; x 15500 en (d).

suite