Figure 15 : Distribution de la calponine acide pendant le développement postnatal du cortex : L'immunoréactivité de la calponine acide est révélée par la technique enzymatique à la DAB-peroxydase. A P4 (a), les extensions de la glie radiale sont intensément marquées par l'anticorps anti-calponine acide (têtes de flèche). Les vaisseaux sanguins sont également bien marqués. A P10 (b), de nombreux astrocytes sont fortement marqués dans les différentes couches corticales (têtes de flèche). Dans le cortex adulte (c), l'immunoréactivité de la calponine acide est distribuée de manière plus diffuse. Les prolongements astrocytaires sont les plus marqués (têtes de flèche) ; les neurones sont plus faiblement marqués le long des dendrites, leur corps cellulaire ou soma (s) n'est pas marqué bien qu'un fin marquage sousmembranaire soit observable dans les domaines somatodendritiques des cellules pyramidales. Barre d'échelle = 50 micromètres.

suite