Schéma décrivant l'injection intra-amygdalienne d'acide kaïnique

Les rats utilisés pour ces expériences sont des mâles adultes Wistar (180 à 220 grammes) élevés au laboratoire dans des conditions standards. Ils sont anesthésiés par injection intrapéritonéale de chloral hydrate 7% (0,8 ml / 200 gr) et sont placés sur un appareil stéréotaxique équipé d'une microseringue munie d'une pompe régulant le débit et la vitesse d'injection (durée = 5 min.). On injecte dans l'amygdale (antériorité A : 6mm/lambda ; latéralité L : 4,5 mm par rapport à la ligne médiane lambda-bregma et profondeur P : 2 mm au-dessus de la ligne interauriculaire) 0,3 ml de KA en solution tamponnée (tampon phosphate PB 0,1 M) à la concentration de 4 g/l . Les rats contrôles sont manipulés de la même manière mais on leur injecte la solution tamponnée sans KA.

 

Am : amygdale ; BR : bulbe rachidien ; BO : bulbe olfactif ; CE : cortex entorhinal ; Cv : cervelet ; Cx : cortex ; Hp : hippocampe ; KA : kaïnic acid

NB : l'amygdale nerveuse décrite ici n'a rien a voir avec les amygdales situées dans la gorge sur la paroi latérale du larynx.